28 août 2015

LISTE DE MES COUPS DE CŒUR CINÉMA 2015 #1

    Salut les pépitos ! Vous ne le savez peut-être pas mais je suis étudiante en cinéma. Je passe donc une grande partie de mon temps dans les salles de mon UGC préféré à essayer de voir un maximum de nouveautés. Je sais, l'étudiante en cinéma modèle devrait plutôt assister à une projection du Voleur de Bicyclette à la Cinémathèque plutôt que courir à l'avant-première d'Avengers 2, mais très peu pour moi ! Avant la rentrée et sa nouvelle fournée cinématographique, j'ai voulu partager avec vous mes gros coups de cœurs de l'année jusqu'ici. Voilà donc les cinq films qui m'ont le plus marqué en 2015.




Sortie : 14 mai 2015
Dvd : 14 octobre 2015


Le monde est dévasté et déchiré entre les gangs qui s'affrontent pour l'essence et l'eau. Immortan Joe, un des leaders, est trahi par sa fidèle Furiosa qui s'enfuit avec ses épouses. Il se lance alors dans un course poursuite à travers le désert pour les récupérer.

Pour moi, Mad Max Fury Road est la claque de l'année. Il vous attrape dès la première seconde, vous secoue dans tous les sens pendant deux heures et ne vous lâche qu'au générique de fin. Le rythme est parfait, les images sont incroyables et le casting est phénoménal. À voir !







Sortie : 22 juillet 2015
Dvd : 25 novembre 2015



Billy Hope, champion du monde de boxe, tentent de regagner la garde de sa fille après la mort de sa femme.


La Rage au ventre n'est pas qu'un film de boxe, c'est l'histoire d'un père détruit après avoir perdu sa femme, son repère depuis toujours. J'ai trouvé le film très touchant et Jake Gyllenhaal formidable dans le rôle de Billy, il m'a fait dégainer plus d'un mouchoir. La bande originale est également géniale avec notamment la participation d'Eminem mais surtout les compositions de James Horner (Titanic, ça vous parle ?), dont il s'agit l'avant-dernier film puisqu'il est décédé peu de temps après, dans un accident d'hélicoptère. 






Sortie : 7 janvier 2015
Dvd : 26 mai 2015



Le film retrace une partie de la vie de Louis Zampirini, un athlète olympique américain capturé par la marine japonaise et envoyé dans un camp de prisonniers durant la Seconde Guerre mondiale.


J'aime les histoires vraies au cinéma car je trouve qu'il est encore plus prenant de regarder un film en se disant que tout ce qu'il s'y passe (ou presque) est réellement arrivé à quelqu'un. Devant Invincible, j'ai passé mon temps à me demander comment un homme pouvait avoir résisté, survécu et surtout pardonné après tant d'épreuves. Le film m'a beaucoup touché, la vie de Louis Zampirini mérite d'être connue, pour son courage mais aussi celui des autres prisonniers de guerre. De plus, Jack O'Connell est un de mes acteurs préférés et je suis ravie qu'Angelina Jolie l'ai choisi pour ce rôle épatant qui lui permettra sans aucun doute d'attirer l'attention des plus grands producteurs hollywoodiens. 






Sortie : 18 février 2015
Dvd : 30 septembre 2015


Adapté de l'autobiographie de Chris Kyle. Envoyé plusieurs fois en Irak, il devient le sniper le plus redoutable de l'histoire de l'armée américaine.

American Sniper a fait beaucoup de bruit lors de sa sortie, en particulier à cause de la polémique qui accusait Clint Eastwood d'avoir héroïsé un meurtrier. Je dois avouer que pour une fois, je trouvais les critiques fondées, il est vrai que Chris Kyle est un personnage assez discutable qui a certes fait beaucoup pour l'armée américaine et sauvé la vie de nombreux soldats mais qui d'un autre côté revendiquait avec fierté ses 255 meurtres. J'ai décidé de voir le film malgré tout et il se trouve que, morale mise à part, il est excellent, le scénario est très bien construit, l'histoire est prenante et Bradley Cooper est très convaincant. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. 






Sortie : 8 juillet 2015
Dvd : 2 décembre 2015


Documentaire sur la vie d'Amy Whinehouse. 

Je n'ai jamais été une très grande fan d'Amy Whinehouse, pourtant dès que j'ai vu la bande annonce, j'ai voulu voir ce documentaire. J'ai beaucoup aimé, même si je dois avouer que c'est un plaisir coupable car ce genre de films reste très intrusif et joue sur la curiosité malsaine du public (dont la mienne, apparemment). Je suis ressortie de la salle toute triste en repensant aux images d'Amy adolescente et au début de sa carrière et à la réputation qu'il en reste aujourd'hui. Je l'ai trouvé très touchante et attachante malgré tous ses travers. J'ai aussi beaucoup aimé la part donnée à la musique dans le film qui ne traite pas seulement de sa vie privée et de sa descente aux enfers mais qui rend également hommage à sa musique.




Et vous, quels sont vos coups de cœur cinéma depuis le début de l'année ?









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire